notre démarche

La petite histoire de l'Agenda 21 de Correns

 

Dès le début des années 80, la commune de Correns a entrepris une série d’actions pour aller dans le sens d’une gestion durable de son territoire. Déterminée à faire rimer développement durable et développement économique, dans le respect de la tradition et de l’environnement, Correns a adopté une démarche originale et collective autour du bio qui a fait d'elle le « premier village bio de France ».

 

En 2008, après 13 ans d’actions durables, l’équipe municipale a souhaité formaliser une démarche globale associant les corrensois. C'est le début de la construction d’un Agenda 21, dont le pilotage est confié aux personnes volontaires. Il a été pensé comme un exercice de réflexion citoyen ouvert à l’ensemble des habitants. L’idée de départ était d’associer le maximum de personnes à cette réflexion sans aucun a priori et sans exclure personne.

Nos enjeux à Correns

Promouvoir un développement économique responsable à partir des ressources locales

> Correns possède des ressources qu’il est possible de développer, notamment en diversifiant les activités économiques et notamment agricoles.
> Encourager l’agriculture biologique (mis à disposition de terrains, nouveaux agriculteurs, etc.) et améliorer l’information sur cette démarche.
> Développer les énergies renouvelables locales pour mieux maîtriser l’énergie.

Préserver les ressources locales

> L’eau est un point fort du territoire, et sa gestion devra être particulièrement surveillée face à l’augmentation du stress hydrique sur le territoire.
> Les éléments historiques, architecturaux, culturels, naturels ou paysagers ainsi que les terres agricoles (cultivées ou non) forment le patrimoine de Correns et doivent être protégés et valorisés.
> La sensibilisation aux déchets et au tri doit être poursuivie.

Améliorer les aménagements de la commune

> Mener une réflexion sur les transports (avec une amélioration de la desserte du village par les transports en commun).
> Notamment les voiries et réseaux.

Développer les échanges, encourager l’information et la communication

> Préserver la dynamique des associations, nombreuses et actives.
> S’attacher à encourager et améliorer la sensibilisation au développement durable au sein du village.
> La mairie se doit d’être responsable et exemplaire en termes de développement durable.

Préserver le cadre de vie de la commune

> Maîtriser l’augmentation de la population et la pression foncière afin de préserver un cadre de vie perçu comme encore préservé. > Conserver la convivialité ressentie au sein du village et conduire une réflexion sur le respect pour le bien commun.